BLOG

L’histoire de la COVID-19

Publié le

Les grandes dates du COVID

Le 31 décembre 2019 la chine informe l’OMS de l’apparition d’une forme atypique de pneumonie. Après avoir réalisé des recherches complémentaires, le 7 janvier 2020, les autorités chinoises annoncent que ces pneumonies sont dû à un nouveau coronavirus : le SARS-COV-2 provoquant la maladie de la COVID19

Ce nouveau coronavirus se propage rapidement dans le monde et le 11 mars 2020, l’OMS déclare l’état de pandémie. Quelques jours plus tard, soit le mardi 17 mars 2020, la France vit son 1er jour de confinement. Confinement qui se termine 1 mois et demi plus tard le 3 mai 2020. Le caractère inédit de cette mesure a sans conteste marqué le peuple français.

Ce nouveau coronavirus a réussi l’impensable : mettre le monde entier sur pause.

La famille des coronavirus

Les coronavirus forment la famille des « Coronaviridae ». Ils sont regroupés sur la base de caractéristiques communes : ils possèdent une couronne de protéine à leur surface, visible par microscope électronique. Avant le SARS-COV-2, les coronavirus étaient connus pour être des virus bénins provoquant de simples rhumes ou états grippaux. Seuls le SARS-COV et le MERS-COV avaient jusque-là entrainés des décès mais n’avaient provoqué que des épidémies dans des zones géographiques restreintes.

Face à la rapidité de propagation de ce nouveau coronavirus, Le 11 janvier 2020, l’OMS communique un premier protocole de dépistage de la COVID19 par détection PCR.

Dépistage de la covid19

Le dépistage par PCR repose sur le principe de sondes qui vont reconnaitre le matériel génétique du virus et permettre la copie de celui-ci. Cette étape, appelée « amplification » permet de charger l’échantillon en matériel génétique afin de le rendre détectable par les méthodes d’analyse. Cette technique est très fiable mais nécessite un délai de 24h pour l’obtention des résultats en raison des longues manipulations de l’échantillon du patient.

C’est pourquoi il a été mis en place le dépistage de la COVID19 par tests antigéniques. Ici, on ne cherche plus le matériel génétique du virus, mais simplement des protéines qu’il possède à sa surface. L’antigènes (la protéine de surface du virus) est reconnu par un anticorps spécifique. S’il y a présence de l’antigène (donc du virus), il apparait une bande colorée sur le test : le résultat est positif. S’il n’y a pas la présence de l’antigène (donc l’absence du virus), il n’apparait pas de bande colorée sur le test : le résultat est négatif. Cette méthode est sujette à quelques erreurs mais permet grandement de limiter la propagation du virus grâce aux résultats obtenus rapidement, en 15min.

Les outils Magentine

C’est dans ce contexte de dépistage d’urgence et de masse que Magentine a développé ses outils afin de faciliter le travail des professionnels de santé. Nos outils permettent de guider pas à pas le praticien dans le processus de test afin de lui éviter les erreurs d’inattention et de saisie. Tous les résultats sont transmis directement au SIDEP sans que le professionnel de santé n’ai à se connecter et à saisir les informations manuellement. Nous avons optimisé nos outils afin de faire gagner du temps aux praticiens des tests sur toutes les étapes du processus avant, pendant et après le test.

À lire aussi
  • Tube de sang infecté par le virus Monkeypox

    La variole du singe – l’importance du suivi des patients

  • Femme portant un masque dans le métro

    Fin du « pass sanitaire » - 1er août 2022

  • biologie délocalisée et microscope

    Usage de la norme ISO 22870 spécifique à la biologie délocalisée

  • Image de ce que représente les normes ISO : sécurité, qualité, savoir faire

    Norme ISO 22870 : la norme des examens de biologie médicale délocalisée (EBMD)

  • Pharmacien biologiste en train de valider des résultats de tests de biologie délocalisée à distance

    Tests antigéniques : et après la période de la crise sanitaire ?

  • Image d'un test rapide illustrant la biologie délocalisée

    Biologie Délocalisée : Etat des lieux techniques

  • biologiste utilisant une machine automate connectée à une base de données

    Interopérabilité et biologie délocalisée

  • medecin avec une patiente

    Qu’est-ce que la biologie délocalisée ?

  • Infirmière à domicile réalisant un examen de biologie délocalisée sur une patiente âgée

    Biologie délocalisée et impact économique

  • image d'un infirmier en train de réaliser un test de biologie délocalisée. Il place un écouvillon dans un tube

    Biologie délocalisée et impact environnemental

  • Image d'un medecin en téléconsultation avec un patient via une tablette

    Télémédecine et biologie délocalisée : combo gagnant ?

  • Image d'un professionnel de santé en train de se servir d'une machine d'analyse médicale

    De la miniaturisation des automates à la biologie délocalisée

  • Image de tubes d'échantillons de sang après avoir réalisé une prise de sang dans le cadre de la biologie déloalisée

    Biologie délocalisée : une volonté commune encore trop peu déployée

  • Image d'un professionnel de santé en train de manipuler des échantillons biologiques

    Biologie délocalisée : une révolution en marche et normée

  • Image d'un medecin avec une patiente agée, dans un désert médical

    La biologie délocalisée : un outil face aux déserts médicaux

  • Infirmière à domicile

    L'avenir des examens de biologie

  • Médecin utilisant son téléphone portable afin de réaliser un test de biologie délocalisée

    Tests antigéniques COVID et biologie délocalisée

  • Image d'un professionnel réalisant des analyses de biologie délocalisée sur un automate

    La biologie délocalisée : nouvelle norme ?

  • docteur tapant sur un ordinateur au domicile d'un patient

    Les points of Care et la biologie déportée, un avenir certain

  • image de l'enseigne d'une pharmacie il fait nuit le l'enseigne est éclairée en bleu

    La réalisation de tests PCR en officine

Magentine Healthcare

Newsletter

Magentine est une société innovante dont l’objectif est de révolutionner la digitalisation des données cliniques et démocratiser l’accès au diagnostic médical pour le plus grand nombre de patients par la biologie délocalisée avec un degré de sécurisation et de qualité des données unique.

Magentine accompagne la santé mobile de demain accessible à tous.


Magentine Healthcare
18 rue Marceau
34000 Montpellier
France

@Copyright Magentine Healthcare – All right reserved - Réalisé par CKOM PARIS